les Filles du bord de scène’…le long, le long de la rivière de Tulle. Isabelle et Isabelle ont chanté quelques vieilles rengaines, chansons clins d’œil, amusantes et embellies, d’un temps révolu ou à venir.
Les fanfaronnes ont capté l’attention. Normal, c’est la faute à Eve.
  Françoise Jallot « accordéon et accordéonistes magazine’ nov 2010

You are viewing the text version of this site.

To view the full version please install the Adobe Flash Player and ensure your web browser has JavaScript enabled.

Need help? check the requirements page.


Get Flash Player